Dernières news

26/01/2016

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE CROSS UNSS A NANTES: LE RECIT!!!

posté à 10h15

    

     Samedi 23 janvier, 6H30, Nantes, début d’une longue journée… je retrouve les élèves dans le hall de notre hôtel 4 étoiles !!! La nuit a été courte mais le sommeil profond. Les élèves ont bonne mine, Mlle Vandomme un peu moins… Petit déjeuner avalé, retour dans les chambres pour patienter avant le départ en navette vers le site de la course. Je retrouve Virgile, Paul et Emilien dans ma chambre. Opération « vissage » des pointes ! On choisit l’option « agressive » en mettant les pointes les plus longues que l’on a, du 15mm, pour être sûr de rester debout dans les pentes boueuses du parcours. Les 3 copains plaisantent, ont l’air détendus…tant mieux ! Petite douche, on enfile les tenues à l’effigie du collège puis RDV 9H en bas de l’hôtel pour prendre la navette. Arrivée sur l’hippodrome un peu avant 10H…il nous reste 1H30 avant le départ des minimes garçons. Les 6 compères sont bien au chaud dans les tribunes et attendent sagement le signal pour partir s’échauffer. Le public mais aussi les personnalités commencent à affluer… Muriel Hurtis, Najat Vallaud Belkacem, Marc Maury… le speaker donne de la voie, l’ambiance monte d’un cran… il faut dire que ce site est à la hauteur de l’évènement : grandes tribunes, départ et arrivée sur un immense hippodrome, parcours exigeant, boueux à souhait et vallonné à l’extérieur de l’hippodrome… 2000 élèves présents venus de toute la France et même de Corse ou de la Réunion… bref, on a bien le sentiment que c’est un championnat de France !

 

 

     10H45 direction la chambre d’appel. Nous sommes 3 à les accompagner, Mlle Vandomme, Mr Sailliot (le papa de Lucas) et moi-même. Avant de s’agglutiner dans la file de la chambre d’appel, je demande aux élèves de trottiner 10 minutes. Ils ont toujours l’air aussi sereins et détendus. Je n’ai pas eu besoin la veille de leur faire un grand discours sur l’enjeu d’une telle compétition et sur l’importance d’aller se coucher tôt… ces 6 gamins-là, c’est du sérieux ! à part pour Virgile et Paulo plus rôdés à ce niveau de compétition, les 4 autres, Léo, Emilien, Maxime et Lucas, sont novices en la matière et mesurent très bien que ça sera peut-être pour eux leur seul et unique championnat de France… autant le vivre pleinement en étant au top de sa forme !!!  Après avoir récupéré leurs dossards, les 6 élèves viennent vers nous pour recevoir les derniers conseils et se découvrir définitivement.

 

 

     11H35 : après 2 faux départs, le vrai départ est finalement donné. Je me trouve à la sortie de l’hippodrome après environ 600m de course. Je resterai finalement quasiment toujours à cet endroit car, grand championnat oblige, il est très difficile de circuler… impossible d’enjamber la rubalise comme sur un cross de district pour aller encourager ses ouailles !!! qu’à cela ne tienne, placé là où je suis, j’arriverai à voir quasiment toute la course ! Et voilà que le peloton déboule à vive allure…j’aperçois du orange et je n’ose à peine y croire… Virgile et Paulo sont placés en tête de course !!! et ils ont l’air plutôt faciles !!! derrière, par contre, les copains sont vraiment noyés dans la masse… Lucas est même dans la toute fin du paquet… mais je connais ses qualités et je sais qu’il passera sa course à remonter un à un ses adversaires, il le fait à chaque fois !

 

 

     Après un kilomètre de course, 2 garçons se détachent du peloton, Virgile pointe alors en 3ème position, intercalé entre le duo de tête et le peloton qui s’étire irrémédiablement à chaque virage ou montée. Paulo est toujours dans le coup et navigue aux alentours de la 10ème place. Je sais que Paul est en forme en ce moment, il a réalisé 2 belles séances la semaine précédente et je l’ai vraiment trouvé serein dans son approche de l’évènement. Virgile m’inquiétait un peu plus avant le jour J : même si je sais qu’il est toujours un peu sur la réserve à l’entraînement, il m’a confié qu’il n’était pas au mieux lors du run & bike aux Glacis le mercredi précédant la course. Mais, à le voir recoller sur les 2 hommes de tête, je suis rassuré ! Derrière, les autres Thérouannais me paraissent assez loin…en même temps, le niveau est vraiment relevé et la course tellement dense !

 

 

     Puis, c’est le retour sur l’hippodrome. Il reste environ 800m. Virgile fait l’effort pour rentrer 2ème dans l’enceinte. Ils sont encore 3 à pouvoir prétendre au podium. J’exulte !!! Derrière, il y a un écart conséquent, environ 50 mètres, et pourtant !!! Paulo rentre 5ème suivi par un groupe de 3 ou 4 coureurs… les 3 coureurs de tête sont bien marqués et semblent s’observer un peu lors du long demi-tour à effectuer avant la dernière très très longue ligne droite ! Le 4ème coureur, sentant le trio ralentir, commence à revenir progressivement… sûrement un pistard avec une bonne réserve de vitesse ! à 400m de la ligne, Virgile repasse une dernière fois devant moi… ils sont quatre au coude à coude, je hurle pour l’encourager, mais je vois bien qu’il est au max et qu’il est en train de perdre du terrain inexorablement… 100m avant la ligne d’arrivée, il se prend la tête à 2 mains, il a compris qu’il était battu et qu’il échouait ainsi au pied du podium ! Le vainqueur n’est autre que le coureur qui était rentré en 4ème position sur le stade et qui a réussi à déposer ses 3 adversaires un par un. Chapeau ! Pas le temps de s’apitoyer sur le sort de Virgile… Paulo passe en 5ème position, complètement esseulé. Il place une dernière accélération pour empêcher ses poursuivants de croire en un éventuel retour. Quelle perf du Paulo !!! 10ème au championnat départemental, 7ème aux académiques, 5ème aux France !!! Et dire qu’il ne veut pour l’instant pas venir à Ribot pour continuer sa progression au sein de la section sportive… rageant ! peut-être qu’il changera d’avis !!! ;-)

 

 

     Derrière, le défilé des coureurs se poursuit, les écarts sont minimes et chacun sprinte pour essayer de grapiller de précieuses places pour son équipe. « Mimi », Emilien Laridan, se classe 103ème ! Quelle belle satisfaction aussi pour moi de voir cet élève réussir à se hisser quasiment dans le top 100 d’un cross national, lui qui s’investit pleinement depuis son entrée en section sportive en 6ème et qui est souvent resté un peu en retrait de ses camarades au niveau des performances. Bravo Emilien ! Suivent Lucas et Léo, 170ème et 173ème, qui s’arrachent pour passer la ligne d’arrivée. Un peu plus loin derrière arrive Maxime en 227ème position sur 290, lui qui a appris son repêchage dans l’équipe suite à la blessure sérieuse de Thibaut Caron juste avant le départ. J’en profite pour tirer mon chapeau à Thibaut qui, malgré une énorme déception de ne pouvoir partager ce moment avec l’équipe, n’a eu de cesse de les encourager. Bravo pour ton état d’esprit et ton fair-play !

 

 

     Je retrouve les élèves dans le sas d’arrivée, les visages sont marqués… ils ne savent pas quoi penser de leur course… ça va tellement vite, ils n’ont pas eu le temps de réaliser ce qui se passait… je les félicite et rejoins Virgile sous la tente de la Croix-Rouge où il est allongé sur un lit pliant… pas de panique… j’ai l’habitude de le voir dans cet état, c’est le signe qu’il est allé au bout de lui-même ! Je le congratule mais je ne sais même pas s’il entend ce que je lui dis ! Mlle Vandomme arrive, je lui confie les p’tits Thérouannais et file encourager les cadettes du lycée Ribot qui sont déjà parties !

 

 

     Je ne détaillerai pas les courses des lycéen(ne)s de peur de lasser les lecteurs… mais aussi peut-être parce que je vibre toujours un peu plus pour mes « p’tits collégiens » qui ont encore une certaine forme d’insouciance et ont les yeux qui brillent lorsqu’on leur parle d’un championnat de France !

 

 

     Finalement, les minimes garçons se classent 10ème par équipe, les cadettes (Julie Payen 67ème, Elise Vanhamme 83ème, Clémence Matta 100ème, Pauline Ciurlik 163ème, Léonie Guise 166ème, Noémie Delencre 213ème) 24ème, les juniors filles (Lou Lenoble 13ème, Gwendoline Morel 94ème, Mathilde Havet 135ème, Louise Brouillard 173ème, Charlotte Caron 194ème)  25ème et les cadets (Hugo Courbot 69ème, Hugo Winock, 73ème, Germain Saison 189ème, Stessy Prudhomme 216ème, Louis Ruckebusch 221ème, Florian Bruge 260ème) 32ème.

 

 

     Chez les lycéen(ne)s, je retiendrai le retour en forme de Julie Payen qui se classe 1ère de son équipe après une reprise difficile en ce début d’année scolaire, la régularité d’Elise Vanhamme qui aura effectué une belle saison de cross, la bonne 13ème place de Lou Lenoble chez les juniors filles après quelques doutes sur son état de forme, la grande classe de Louise Brouillard qui, malgré elle, aura encore réussi à se qualifier à un championnat de France (sacrée Louise !!!), le départ en trombe de Germain Saison, 1er après le départ, qui n’aura servi à rien (mais qui nous a bien fait marrer !), le mano a mano entre les 2 Hugo (Courbot et Winock) qui aura suscité les paris chez les cadettes admiratrices et qui aura finalement tourné en faveur du plus âgé.

 

 

     Fin de la compétition vers 16H puis retour dans ch’nord dans la joie et la bonne humeur ! J’ai encore eu quelques frissons aujourd’hui !!! Vivement les prochains !!!

 

Prochaine échéance: le mercredi 3 février: championnat académique UNSS de run & bike à Liévin

 

 

 

les photos...


Autre news:
06/06/2019 : RETOUR EN VIDEO SUR LE CHPT DE FRANCE UNSS DE TRIATHLON A BOUZIGUES!!!
16/05/2019 : RAID DISTRICT UNSS 2019!!!
08/05/2019 : ELEVES RETENUS EN SECTION SPORTIVE AU LYCEE RIBOT!!!
08/05/2019 : ELEVES RETENUS EN SECTION SPORTIVE AU COLLEGE DE THEROUANNE!!!
07/05/2019 : RETOUR EN VIDEO SUR LE CHPT DE FRANCE UNSS DE RUN & BIKE A ALBI!!!
29/03/2019 : LA SECTION SPORTIVE DU LYCEE RIBOT EN STAGE AU VAL JOLY!!!
14/03/2019 : RESULTATS ET PHOTOS DU DUATHLON DECOUVERTE DE THEROUANNE!!!
14/03/2019 : CLASS TRIATHLON A ARQUES!!!
14/03/2019 : UNE SUPERBE EXPERIENCE AU CHAMPIONNAT ACADEMIQUE UNSS DE TRIATHLON A LIEVIN!!!
08/02/2019 : VICTOIRE AU CHPT ACADEMIQUE UNSS DE RUN & BIKE A SAINT-OMER!!!


» Consulter les archives

RSS